InfoSanté

InfoSanté

InfoSanté : Comment prévenir l’intoxication alimentaire en été ?

InfoSanté : Comment prévenir l’intoxication alimentaire en été ?

 

L’été, cette période de l’année où les intoxications alimentaires augmentent d’une manière vertigineuse. Pourquoi nous diriez-vous ? Eh bien, car la chaleur de l’été favorise le développement des bactéries parfois néfastes pour la santé. A travers cet article, nous partagerons avec vous les 5 commandements pour prévenir une intoxication alimentaire. Soyez attentifs et vigilants !

 

Qu’est-ce qu’une intoxication alimentaire ?

Une intoxication alimentaire est une infection digestive généralement liée à la consommation d’aliments contaminés par des bactéries (campylobacter, salmonelle, E. coli, listeria, etc…). Ces bactéries sont naturellement présentes dans certains des aliments, toutefois, avec cette température élevée, elles ont tendance à augmenter et à se multiplier rapidement. L’intoxication alimentaire est aussi liée à la consommation d’aliments mal manipulés ou non suffisamment cuits.

 

Quels sont les symptômes d’une intoxication alimentaire ?

Les troubles digestifs causés par l’intoxication alimentaire se manifestent par les symptômes survenant généralement durant les 24H qui suivent l’ingestion de l’aliment responsable. Les principaux symptômes d’une intoxication alimentaire sont :

  • nausées ;
  • vomissements ;
  • douleurs abdominales ;
  • diarrhée ;
  • maux de tête et fatigue ;
  • fièvre élevée (peu fréquente).

 

Qui sont les personnes à risque ?

  • les personnes âgées ;
  • les jeunes enfants du fait que leur système immunitaire est fragile ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes qui souffrent de maladies intestinales chroniques ou des maladies qui affaiblissent le système immunitaire, tout comme le VIH, les cancers, la maladie de Crohn, etc…

Toutefois, une personne adulte en bonne santé n’est pas à exclure car l’intoxication alimentaire n’épargne personne surtout avec les nombreuses tentations de l’été (Fast Food, crudités, fruits de mer, etc…).

 

Comment prévenir une intoxication alimentaire ?

  • avoir ce réflexe de se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon après chaque passage aux toilettes, avant de préparer vos repas et avant de manger ;
  • bien rincer les fruits et légumes avant de les manger ;
  • entreposer et conserver vos aliments à des températures adéquates, tout en conservant convenablement les aliments crus, idéalement dans des boites avec couvercles ou les couvrir avec de la cellophane pour les protéger de l’air ;
  • bien cuire les aliments (viande, poisson, poulet, œufs, légumes, etc…) ;
  • choisir des produits laitiers pasteurisés ;

 

 

 

Les gestes à retenir en cas d’intoxication :

En plus des recommandations citées ci-dessus pour prévenir l’intoxication, voici les bons gestes à suivre en cas d’intoxication :

  • boire suffisamment d’eau minérale (riche en Sodium) pour éviter la déshydratation et compenser la perte en sels minéraux ;
  • éviter de manger des aliments trop gras, trop épissés ou riches en fibres ;
  • prendre un temps de repos ;
  • favoriser une alimentation plutôt liquide (soupe, purée, yaourt, etc…) ;
  • en cas de diarrhée, favoriser une alimentation anti-diarrhéique en consommant du riz, des bananes, etc…

 

Quand faut-il consulter le médecin ?

Si les symptômes persistent au bout de deux jours ou si vous vomissez de manière incontrôlable, votre fièvre est élevée et si vous remarquez du sang dans vos selles, consultez un médecin en urgence. Les enfants et personnes âgées (les personnes à risque) doivent consulter immédiatement après l’apparition des premiers symptômes.

Retour
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales